ALEXIS CORBIERE

« Notre campagne a coûté moins cher au contribuable que toutes les autres »

Alors que Jean-Luc Mélenchon, patron de la France insoumise, est accusé de surfacturations au cours de sa campagne présidentielle, Alexis Corbière, son porte-parole et député du parti, a affirmé sur BFM TV, le 5 mars 2018, que la campagne du parti d’extrême gauche « a coûté moins cher au contribuable que toutes les autres ». Un diagnostic erroné. Observons les chiffres de la Commission des comptes de campagne, en se concentrant sur les gros candidats : Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon soit ceux qui ont dépassé les 5 % de suffrages exprimés au premier tour. Ce 5 % correspond au seuil à partir duquel un candidat peut se faire rembourser ses dépenses de campagne, jusqu’à huit millions d’euros. Résultat : si Jean-Luc Mélenchon a moins dépensé que les quatre autres « gros » candidats, c’est François Fillon qui a coûté le moins cher au contribuable. Un peu plus de deux millions d’euros ont été remboursés par l’Etat à l’ancien Premier ministre, soit trois fois moins que les six millions reversés à Jean-Luc Mélenchon.

Pour lire l’article du « Vrai du Faux » de France Info en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest

Share This