EMMANUEL MACRON

« Notre engagement pour la biodiversité en action : l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles en vigueur aujourd’hui »

Le président de la République et ses ministres ont salué l’entrée en vigueur, samedi 1er septembre 2018, de l’interdiction des néonicotinoïdes, autrement appelés « pesticides tueurs d’abeilles ». Emmanuel Macron présente même cette mesure comme leur « engagement pour la biodiversité en action », dans un tweet publié le jour même. Sauf que cette interdiction est en réalité une mesure de la précédente majorité. Car comme le soulignent Les Décodeurs, elle a été votée en 2016, dans le cadre de la loi sur la biodiversité. Le gouvernement d’Édouard Philippe a seulement pris, le 1er août 2018, le décret qui précise les conditions d’application de la loi, lui permettant d’entrer en vigueur comme prévu le 1er septembre. En juin 2017, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert, plaidait même pour un encadrement moins rigoureux des néonicotinoïdes.

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest