FRANÇOIS DE RUGY

« Nous avons eu des premiers résultats […] qui montrent une baisse pour la première fois […] des émissions de gaz à effet de serre en 2018 en France, de plus de 4 % »

Invité sur Europe 1 lundi 17 juin 2019, le ministre de la Transition écologique François de Rugy, a déclaré : « Nous avons eu des premiers résultats en 2018, qui devraient être consolidés d’ici la fin du mois de juin, qui montrent une baisse pour la première fois […] des émissions de gaz à effet de serre en 2018 en France, de plus de 4 %. »

Pourtant, les chiffres du Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (Citepa) attestent qu’une baisse de 4 % des émissions françaises de gaz à effet de serre s’est déjà produite dans l’histoire récente.

Entre 2013 et 2014, par exemple, le Citepa a mesuré une baisse de 6,2 %. Entre 2010 et 2011, la baisse atteignait les 5,1 %.

L’entourage de François de Rugy a précisé les propos du ministre à l’AFP en expliquant que « depuis que les émissions de CO2 sont mesurées, c’est la première fois que celles des transports baissent en période de croissance forte ». Dans ce cas, les données collectées par le Citepa lui donnent raison. En effet, la dernière baisse majeure observée dans le secteur des transports s’était produite entre 2007 et 2008 (-4,9 %) alors que la croissance du PIB en 2008 était faible (+0,4 %).

Pour lire l’article complet d’AFP Factuel, c’est ici.

-->

Pin It on Pinterest