JORDAN BARDELLA

« On a aujourd’hui un air à Paris qui est plus respirable qu’il ne l’était dans les années soixante-dix »

Invité sur le plateau du Grand Jury sur RTL – LCI le 30 juin 2019, Jordan Bardella a affirmé que l’air parisien « est plus respirable qu’il ne l’était dans les années soixante-dix ». 

Depuis 1990, la pollution dues à certaines particules a effectivement baissé comme l’affirme l’élu du Rassemblement national. Mais ce n’est pas le cas de celle due à l’ozone. De plus, « certaines des particules nocives, les plus petites, ne sont mesurées que depuis les années deux mille », comme l’explique Patrick Garnoussi, prévisionniste à Airparif, interrogé le 3 juillet par l’AFP.

Le rapport 2018 d’Airparif met en lumière les recommandations de l’OMS sur certains polluants. Seules trois normes sur sept sont respectées dans la capitale. Le rapport met également en avant que « les études sanitaires se basant sur les concentrations massiques indiquent clairement qu’il n’y a pas de seuil en-dessous duquel les particules ne sont pas nocives ». « On dépasse toujours globalement les critères de l’OMS », conclut le prévisionniste.

La comparaison de Jordan Bardella est donc difficile à établir et ses propos imprécis.

Pour lire l’article de l’AFP Factuel en intégralité, c’est ici

 

Pin It on Pinterest