JEAN-LUC MÉLENCHON

«  On aura droit à une minute pour défendre nos amendements »

Mardi 4 février 2020, Jean-Luc Mélenchon dénonçait sur Twitter la réduction de moitié du temps de parole des députés ayant déposé des amendements sur le projet d’un « système universel » de retraite par points. C’est imprécis car le président du groupe LFI à l’Assemblée nationale n’a pas précisé que cette décision ne concernait que la défense d’amendements identiques.

Brigitte Bourguignon, députée LREM et présidente de la commission spéciale, avait expliqué mardi 4 février 2020 cette décision exceptionnelle : « Le bureau a décidé que pour les séries d’amendements identiques, déposés par un même groupe, chaque amendement pourra être défendu par son auteur pour une durée de pouvant excéder une minute. »

Cette règle touchent directement les députés insoumis, puisque chacun des dix-sept membres du groupe ont déposé environ 1200 amendements identiques, soit 19 713 amendements dont 449 jugés irrecevables. 

Jean-Luc Mélenchon est donc imprécis dans ses propos.

Pour lire l’article de l’AFP factuel, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest