CHRISTOPHE CASTANER

« On parle de trois cent mille emplois aujourd’hui ouverts et non pourvus »

Suffit-il de « traverser la rue » pour trouver un emploi dans une filière qui recrute, comme l’a affirmé Emmanuel Macron à un jeune chômeur qui l’avait interpellé à ce sujet le 15 septembre 2018 ? C’est en tout cas ce que soutient le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement Christophe Castaner. Le 16 septembre, dans l’émission Le Grand jury sur RTL, il a même avancé ce chiffre : trois cent mille emplois seraient aujourd’hui « ouverts et non pourvus ». En précisant toutefois : « Ce chiffre est contesté, il est peut-être contestable. » Les Décodeurs se sont penchés sur cette affirmation. Ils précisent d’abord que cette donnée est tirée d’un rapport de Pôle emploi. Mais il ne s’agit pas forcément d’offres non pourvues faute de candidature : 97 000 ont été annulées car le besoin d’embauche avait disparu, et pour 53 000 autres offres, le recrutement était encore en cours au moment de l’étude. Restent 150 000 offres qui ont réellement « conduit à un abandon de recrutement faute de candidats. » Et encore, pour l’écrasante majorité (87 %), l’employeur a bien reçu des candidatures, mais les a écartées. Ce qui porte les offres n’ayant reçu aucune candidature à 19 500, soit 0,6 % du total.

 

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

 

-->

Pin It on Pinterest