Gérald Darmanin

« On va passer de -7,6% de déficit à -9%, depuis la Seconde Guerre mondiale, jamais notre pays n’avait connu ça​ »

Le ministre de l’Action et des Comptes publics a estimé sur les ondes de Franceinfo le 14 avril 2020 que le déficit public devrait atteindre 9 % du PIB cette année. D’après Gérald Darmanin, ce record n’a jamais été atteint par la France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ses propos sont vrais d’après les chiffres de l’Insee.

LE CONTEXTE

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics était invité dans le « 8h30 de Franceinfo » le 14 avril 2020. Il était présent notamment pour préciser l’aspect économique du plan de déconfinement évoqué lors de l’allocution d’Emmanuel Macron, la veille. Lors de cet entretien, il a parlé des conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’économie française. Il précise que la France « va passer de -7,6% de déficit à -9%, depuis la Seconde Guerre mondiale, jamais notre pays n’avait connu ça ».

L’EXPLICATION

D’après l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), le pays n’a jamais atteint -9% de déficit public depuis 1945 malgré plusieurs crises économiques majeures. Les propos du ministre des Finances sont donc justes, si la France atteint bien ce record.

On observe notamment deux crises majeures. L’une a lieu lors de la récession du début des années 1990, avec un déficit maximal de -6,4% sur l’année 1993. Le second, et plus grand à ce jour résulte de la crise des subprimes, avec un déficit de -7.2% en 2009. Quoi qu’il en soit, jamais le déficit public français ne passe en dessous des -9% lors de cette période, ce qui confirme les propos de Gérald Darmanin. 

 

Simon Philippe

Les sources à consulter

  • Insee : « Déficit des administrations publiques au sens de Maastricht par sous secteurs, données annuelles entre 1949 et 2019 »
-->

Pin It on Pinterest