CHRISTOPHE CASTANER

« Personne [ne] pense et personne ne souhaite [privatiser la SNCF] »

Sur le plateau de L’Émission politique, jeudi 17 mai 2018, Christophe Castaner, le délégué général de La République en marche (LREM), répondait aux attaques de Jean-Luc Mélenchon et d’Olivier Faure sur la réforme ferroviaire. Les dirigeants de la France insoumise (FI) et du Parti socialiste ont en effet laissé entendre que le gouvernement prévoyait, au départ, d’ouvrir la voie à une privatisation de la SNCF. « J’ai entendu Jean-Luc Mélenchon nous expliquer que tout ça allait aboutir à une privatisation, qu’elle était écrite. La réponse est non, personne n’y pense et personne ne le souhaite. Et on va s’y engager », s’est défendu Christophe Castaner. Pour les Décodeurs, qui se sont penchés sur ces affirmations, le sujet est plus compliqué. Le chef de file de LREM a raison, il n’a jamais été question dans la réforme de privatiser la SNCF. La majorité a toutefois rejeté un amendement, déposé par les députés FI, qui précisait le caractère incessible du capital de la société. Auditionnée par le Sénat le 16 mai, la ministre des Transports Élisabeth Borne s’est finalement dite « favorable à l’inscription du caractère incessible du capital dans la loi ».

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest