JEAN-LUC MÉLENCHON

« Quand [les habitants du quartier d’Air Bel] ouvrent le robinet et qu’ils boivent ce qui sort du robinet ou qu’ils sont dans la vapeur de l’eau chaude qui sort de ce robinet, ils attrapent des maladies, notamment la legionellose »

Le leader de La France insoumise a marqué les esprits avec une vidéo qu’il a publiée sur YouTube, le 17 avril 2018. Il y explique que l’eau du quartier d’Air Bel, à Marseille, est contaminée à la légionellose depuis 2011 : « Quand [les habitants] ouvrent le robinet et qu’ils boivent ce qui sort du robinet ou qu’ils sont dans la vapeur de l’eau chaude qui sort de ce robinet, ils attrapent des maladies, notamment la legionellose ». Jean-Luc Mélenchon dit vrai sur un point : l’eau du quartier est bien contaminée par la bactérie. En 2017, un habitant d’Air Bel est décédé des suites de la legionellose. Des analyses de l’Agence régionale de santé (ARS) ont prouvé la trace de la bactérie dans l’eau du quartier mais depuis mars 2018, l’ARS précise qu’elle n’est plus présente à un seuil dangereux. Là où Jean-Luc Mélenchon se trompe, c’est qu’un habitant ne peut pas tomber malade en buvant de l’eau contaminée. La bactérie se développe dans l’eau chaude et se transmet par voies respiratoires. Selon un ingénieur des études sanitaires, le principal risque de contamination intervient au moment de la douche.

Pour lire l’article de CheckNews, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest