RACHIDA DATI

« Quinze élèves par classe, ça a déjà existé et ça ne marche pas »

La réduction le nombre d’élèves à douze dans les classes de CEP et de CE1 en zones d’éducation prioritaire est l’une des mesures phares du programme d’Emmanuel Macron. L’ancienne garde des sceaux, Rachida Dati juge ce programme inefficace. « Quinze élèves par classe, ça a déjà existé et ça ne marche pas », a-t-elle affirmé. Cette déclaration est fausse, tout d’abord parce que les classes de quinze élèves n’existent pas aujourd’hui. En revanche, le dispositif a été testé en 2002 puis 2003 lorsque Luc Ferry était ministre de l’Éducation. Si ce test n’a pas montré de résultat probant, il est à préciser que l’étude n’a été conduite que sur un an, avec des professeurs qui n’étaient pas toujours expérimentés.

Pour écouter la chronique du vrai-faux de l’info d’Europe 1 en intégralité , c’est ici :

Pin It on Pinterest