BENJAMIN GRIVEAUX

« Si les aides sociales étaient efficaces, ça se saurait »

Selon Benjamin Griveaux : « Il y a neuf millions de personnes en situation de pauvreté en France. Si les aides sociales étaient efficaces, ça se saurait et ça se verrait et ça se verrait mieux que ça. » Les accusations du porte-parole du gouvernement sont mises en difficulté par l’Insee, qui, chaque année, mesure le niveau de vie des allocataires avant, et après ces mesures de redistribution. Concernant l’année 2016, avant l’impôt et la distribution des aides, le niveau de vie des 10 % de Français les plus riches était 23 fois supérieur à celui des 10 % les plus pauvres. Une fois l’impôt prélevé et les aides distribuées, l’écart se réduit à 5,7 fois. Et les prestations sociales pèsent pour 65 % de la réduction de ces inégalités (beaucoup plus que l’impôt). Parmi les prestations qui ont le plus d’impact, les aides au logement représentent 17 % du revenu des 20 % les plus pauvres, tout comme la prime d’activité et les minimas sociaux. Contrairement à ce qu’affirme Benjamin Griveaux, les aides sociales permettent efficacement de lutter contre les inégalités.

Pour lire l’article du « Vrai-Faux » d’Europe 1 en intégralité, c’est ici.

 

Pin It on Pinterest