LAURENT WAUQUIEZ

« Seuls 4% des clandestins sont reconduits à la frontière »

Mercredi 18 avril 2018, Laurent Wauquiez s’est exprimé lors d’une conférence de presse sur l’immigration. Au moment d’évoquer les clandestins, le Président des Républicains s’est emmêlé les pinceaux : « Le ministre de l’intérieur lui-même a reconnu qu’il y avait 300.000 clandestins sur le territoire français. Quand ils font des demandes d’asiles et qu’on constate qu’ils n’ont pas droit à l’asile et au statut de réfugiés, dans combien de cas sont-ils reconduits à la frontière ? 4%. Cela veut dire que pour toutes ces personnes sur lesquelles la justice a tranché, dans 96% des cas, la République décide de fermer les yeux. » C’est en fait un calcul grossier. Pour y parvenir, Laurent Wauquiez a divisé les 300 000 clandestins estimés sur les territoires par les 13.000 reconduites à la frontière en 2016. Sachant que ces reconduites à la frontières ont fortement augmenté en 2017, (+ 14%) d’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, on n’est donc plus sur les mêmes proportions (8%). Mais surtout, dans ce calcul, le patron de LR mélange deux réalités bien distinctes, une estimation du ministère –  300.000 clandestins environ sur le territoire -et ceux qui sont vraiment passés devant la justice. En réalité, pour pouvoir renvoyer un clandestin il faut qu’il fasse l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Chaque année il y en a entre 75.000 et 90.000 prononcée. Avec 26.000 reconduites forcées l’an dernier, on est donc plutôt sur 20 à 30% de clandestins repérés et renvoyés chez eux.

Pour écouter la chronique « le vrai-faux de l’info » en intégralité sur Europe 1, c’est ici :

Pin It on Pinterest