OLIVIER VÉRAN

« Si l’Italie a un taux de mortalité qui est élevé [à cause du Covid-19], c’est qu’ils testent moins [qu’en France] »

Le ministre de la santé Olivier Véran a affirmé lundi 9 mars 2020, sur le plateau de BFMTV, que la France réalise plus de tests de dépistage du Covid-19 que l’Italie, en ces mots : « Si l’Italie a un taux de mortalité qui est élevé, c’est qu’ils testent moins. […] En France, on dépiste plus large. Depuis le début, j’ai demandé à ce qu’on teste plus large que les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé ». Une affirmation difficilement vérifiable, selon Checknews de Libération, étant donné que « les données françaises en matière de tests sont particulièrement opaques depuis le début de la crise ». La cellule de fact checking démontre qu’en valeur absolue, « l’Italie a beaucoup plus testé que la France », soit 53 826 tests (au 9 mars) contre quelque 10 000 tests dans l’Hexagone. En réalité, ce que voulait dire Olivier Véran en parlant de dépistage « plus large », c’est que, au contraire des Italiens, les tests en France ne sont pas essentiellement réalisés sur des personnes gravement malades. Les propos du ministre de la santé sont donc imprécis.

Pour lire l’article de Checknews en intégralité, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest