VALÉRIE BOYER

« A la suite de l’affaire du viol sur une mineure de 11 ans, je demande à Edouard Philippe d’ouvrir une enquête »

Valérie Boyer a décidé d’interpeller le Premier ministre sur Twitter. Le 27 septembre 2017, la députée LR a montré sa surprise après que le parquet ait retenu la qualification de délit d’atteinte sexuelle et non de viol dans le cadre d’une affaire. Pour elle, il n’y a pas de doute : Edouard Philippe doit agir. Valérie Boyer oublie cependant que le Premier ministre ne peut pas déclencher de poursuites pénales. Cette mission revient au ministère public, c’est-à-dire au Parquet. De son côté, le juge d’instruction choisit de qualifier juridiquement les faits en délit ou crime. Du fait de la séparation des pouvoirs, ni le Premier ministre ni les autres membres du gouvernement ne peuvent interférer sur ces prises de décisions.

Pour lire l’article des Surligneurs en intégralité, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest

Share This