FRÉDÉRIQUE VIDAL

« [Sur Parcoursup], 80 % des candidats ont reçu en moyenne trois propositions »

Interrogée par 20 minutes, Frédérique Vidal a tiré un bilan positif de la nouvelle plateforme Parcoursup. Selon la ministre de l’Enseignement supérieur : « Quatre-vingt pour cent des candidats ont reçu en moyenne trois propositions, alors que l’an dernier à la même époque, 80 % des candidats avaient reçu une proposition seulement. » Donc la plateforme proposerait aux bacheliers, à la même date, trois fois plus d’offres que l’année dernière. Une affirmation fondée sur des éléments difficilement comparables. Recevoir « une proposition seulement » n’est pas forcément moins bien : en 2017, près de la moitié (49,1 %) avait obtenu leur premier choix sur APB. C’est le fonctionnement du site, qui, dans un premier temps, ne donnait accès qu’au premier choix de l’étudiant. Désormais, même s’ils ont plusieurs accords, il est impossible sur la plateforme de savoir s’il s’agit de leurs formations favorites ou de choix par défaut. Plus généralement, le bilan de Parcoursup n’est pas très positif si on la compare à l’année dernière. En 2017, à la veille du bac, 156 000 élèves n’avaient reçu aucune proposition, soit 19 % des candidats d’APB ; en 2018, ils sont 174 600, soit 21,5 % des candidats inscrits sur Parcoursup. Il y a donc 18 600 élèves de plus qui passent leur bac sans avoir de proposition d’orientation pour l’année prochaine (en incluant les situations particulières et les élèves qui se sont désinscrits entre le 23 mai et le 17 juin).

Pour lire l’article des « Décodeurs » du Monde en intégralité, c’est ici :

Pin It on Pinterest