MARINE LE PEN

« Un migrant fraîchement débarqué peut toucher davantage qu’un retraité modeste qui a travaillé et cotisé toute sa vie »

Le 24 février 2019, Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, était en meeting à Caudry, dans le Nord. Elle y a répété des propos qu’elle avait déjà tenus précédemment. « Est-il normal, s’interroge-t-elle, qu’un migrant fraîchement débarqué puisse toucher davantage qu’un retraité modeste qui a travaillé et cotisé toute sa vie ? » Interpellée sur Twitter au sujet de cette phrase, la rédaction de Checknews a essayé dans un premier temps de comprendre ce à quoi elle fait référence. Elle peut en effet se comprendre comme une allusion à l’allocation au demandeur d’asile (ADA), ou bien aux étrangers éligibles à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, anciennement minimum vieillesse). Dans tous les cas, selon les chiffres consultés par Checknews, ces revenus ne sont pas supérieurs au minimum vieillesse perçu par les retraités les plus modestes.

Pour lire l’article complet de Checknews, c’est par ici :

Cette phrase a aussi été vérifiée par Samuel Laurent dans C à vous, c’est juste ici :

Pour regarder l’enquête de l’Oeil du 20 h de France, c’est par là :

Un article de l’AFP Factuel détaille aussi ce à quoi les uns et les autres ont droit, ça se passe ici :

Enfin, Le Vrai du faux de France info s’est aussi penché sur la question, pour lire l’article, c’est ici :

-->

Pin It on Pinterest