JEAN-LUC MÉLENCHON

« Cette personne affiche publiquement son soutien à Macron. Pourquoi pas. Mais pourquoi alors la choisir pour participer à une opération aussi sensible que la perquisition d’un parti politique d’opposition ? »

Dans une note de blog datée du 16 septembre 2019, Jean-Luc Mélenchon critique les positions politiques des magistrats ayant réalisé la perquisition du siège de la France Insoumise, le 16 octobre 2018. L’homme politique écrit à propos de Gaëlane Pelen, magistrate : « Cette personne affiche publiquement son soutien à Macron. »

Il base son argumentaire sur une analyse du compte Facebook de la magistrate. Checknews a en effet pu confirmer que Gaëlane Pelen est abonnée à la page « Ensemble avec Emmanuel Macron ». Un lien cependant insuffisant pour affirmer que la magistrate soutient le président de la République.

Par ailleurs, Céline Parisot, la présidente de l’Union Syndicale des Magistrats (USM), assure que ses collègues ont tout à fait le droit d’exprimer leurs opinions politiques tout en veillant à ne pas se retrouver dans une position de conflit d’intérêt. Gaëlane Pelen n’ayant eu aucun rôle de décision dans l’affaire des perquisitions menées au siège de la France Insoumise, Céline Parisot parle ici d’une accusation « sans fondement ».

 

Pour lire l’intégralité du fact-checking de Checknews, c’est par ici :

-->

Pin It on Pinterest