JEAN-MICHEL BLANQUER

«  Vous avez dans le Val-de-Marne des mairies, souvent communistes, [qui financent] le fait que des personnes aillent protester »

En fin d’interview dans le studio de franceinfo, le ministre de l’Education nationale dénonce, mercredi 19 février 2020, la contestation des E3C, épreuves de contrôle continu du nouveau bac. « Vous avez dans le Val-de-Marne des mairies, souvent communistes, qui ont l’habitude d’affréter des cars, de financer le fait que des personnes aillent protester, bloquer des établissements. » Suite aux propos du ministre, plusieurs mairies ainsi que l’Association des élus communistes et républicains du Val-de-Marne ont démenti avoir affrété des cars dans le cadre de la contestation de la réforme du bac. La mairie de Vitry-sur-Seine dénonce également un « amalgame » du ministre. En effet, plusieurs communes ont bien affrété des cars, mais lors des manifestations nationales contre la réforme des retraites, afin d’amener les grévistes à Paris malgré le manque des transports. L’affirmation de Jean-Michel Blanquer est donc fausse.

 

Pour lire l’article de franceinfo, c’est ici :

 

Pin It on Pinterest