Depuis février 2016, l’Aquarius naviguait en mer Méditerranée pour secourir les migrants qui cherchent à rejoindre l’Europe. Ce navire, conjointement affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières – deux organisations non gouvernementales (ONG) – avait encore sauvé, fin septembre 2018, 58 migrants, majoritairement libyens, qui cherchaient à rejoindre l’Italie. En moins de trois ans, l’Aquarius a recueilli près de 30 000 migrants à son bord. Mais ce bateau, construit en Allemagne en 1977, s’est heurté aux politiques migratoires des pays du vieux continent qui ne sont pas sur la même longueur d’onde que les ambitions humanitaires des deux ONG.

Depuis mi-septembre 2018, le bateau de la société allemande Jasmund Shipping cherchait un pavillon après que le Panama a retiré le sien sous la pression du gouvernement italien. Ce dernier menaçait d’interdire l’accès de tous les bateaux panaméens dans les ports transalpins. Depuis octobre 2018, il était à quai, à Marseille, dans l’attente d’un nouveau pavillon. Le 6 décembre, les deux ONG ont annoncé qu’elles renonçaient à l’affréter de nouveau. Dans l’indifférence presque totale.

A travers cette frise chronologique interactive, retrouvez les dates clés de l’Aquarius ainsi que les problématiques qui en découlent.

Photos : Christophe Simon et Pau Barrenaa / AFP

Pin It on Pinterest

Share This