(Photo : Comme sur toute la côte de Floride, Panama City a été touchée par l’ouragan Michael le 10 octobre 2018. Crédit : Brendan Smialowski / AFP)

L’ouragan Michael a atteint les côtes de la Floride jeudi 11 octobre 2018. Le lendemain, un bilan provisoire chiffrait à onze le nombre de victimes. Des vents soufflant à plus de 250 km/h ont balayé le paysage de l’État américain avant que l’ouragan ne soit rétrogradé en tempête tropicale (rafales inférieures à 117 km/h). La Floride, déjà touchée par l’ouragan Irma en 2017, a été placée en état d’urgence. En septembre 2018, l’ouragan Florence avait déjà causé des dégâts estimés à plusieurs milliards de dollars. Quarante personnes avaient péri.

Au Japon, le typhon Jebi a frappé le pays début septembre 2018. Dix-sept personnes ont perdu la vie lors du passage du plus puisant typhon qu’a connu le pays ces vingt-cinq dernières années. Deux semaines plus tard, le typhon Mangkhut ravageait la côte chinoise, les Îles Philippines et Hong-Kong, causant la mort de plus de cent cinquante personnes.

Chaque année, les météorologues comptent entre 80 et 90 systèmes cycloniques. En 2018, ils recensaient au 1er octobre 78 systèmes dont 16 ouragans, 12 typhons et 13 cyclones. On vous explique les différences entre ces trois phénomènes climatiques.

Les cyclones

Localisation
Océan Indien / Pacifique Sud

Régions les plus touchées
Indonésie, Bangladesh

Période
Entre avril et décembre

Catégories
cyclone tropical : vitesse du vent entre 64 et 90 nœuds (entre 118 et 166 km/h)
cyclone tropical intense : entre 90 et 115 nœuds (entre 166 et 214 km/h)
cyclone tropical très intense : vitesse du vent supérieure à 115 nœuds (214 km/h)

Les typhons

Localisation
Pacifique Nord-Ouest

Régions les plus touchées
Japon, Hong-Kong, Philippines, Taïwan

Période
Entre juin et décembre

Catégories
typhon : vitesse du vent entre 64 et 130 nœuds (118 et 244 km/h)
super typhon : vitesse du vent supérieure à 130 nœuds (244 km/h)

Les ouragans

Localisation
Atlantique Nord / Pacifique Nord-Est

Régions les plus touchées
États-Unis (Floride), Amérique Centrale, Îles Caraïbes, les Antilles

Période
Entre juin et novembre

Catégories
Les ouragans sont classés en 5 catégories, numérotées de 1 à 5 selon la vitesse du vent

Les noms des tempêtes

Toutes les tempêtes possèdent des prénoms. L’objectif est de mieux les identifier. Mais ces noms obéissent  à des règles spécifiques.
En Europe, le service météorologique de l’université libre de Berlin nomme tous les anticyclones, dépressions et ouragans du continent. en alternant prénom masculin et féminin. Depuis 2002, il est possible de donner son prénom à un anticyclone ou une dépression contre une somme qui sera utilisée pour financer cet institut météorologique.
Pour le reste du monde c’est l’organisation météorologique mondiale (OMM) qui prévaut. Dès que les vents dépassent 119 km/h et qu’ils sont accompagnés de pluies torrentielles, la tempête est nommée. Les cinq organismes régionaux de l’OMM établissent chacun cinq listes de 26 prénoms (un par lettre de l’alphabet) qui sont utilisés en rotation tous les trios ans. S’il y a plus de 26 tempêtes nommées dans une année, elles prennent alors le nom d’une lettre grecque. Les noms sont retirés quand ces phénomènes météorologiques sont particulièrement meurtriers. En 2017, Harvey, Maria et Irma ont été rayés des listes. Auparavant, l’OMM n’utilisait que des prénoms féminins pour les ouragans. Il a fallu attendre 1979 pour que les prénoms masculins et féminins soient alternés.

Pin It on Pinterest

Share This